En chevrons, blanchi, vieilli, le parquet massif plait encore et toujours

Choisir un parquet pour la maison n’est pas une mince affaire. Si les uns préfèrent le parquet flottant, stratifié, les autres misent sur le parquet massif avec une seule essence de bois. Assurément, le parquet massif a un rendu authentique, esthétique, et jouit d’une robustesse et résistance à toute épreuve. Bref, toutes les propriétés originales du bois (chêne, érable, châtaigner, hêtre, teck…) y restent. Mais, quel motif, quel style choisir pour son parquet massif ? Quelques inspirations.

Le parquet en chevrons

Aussi appelé « point de Hongrie », le parquet en chevrons se présente comme le grand classique des parquets traditionnels français. Autrefois, il était réservé aux belles demeures haussmanniennes, mais, aujourd’hui, il se taille une place dans presque tout type d’appartements en France.

La plupart du temps, le parquet massif en chevrons est fait de chêne, mais ce type de pose atypique est réalisable avec n’importe quel type de bois. Sa particularité ? Les lames sont disposées à coupe d’onglet, dont l’angle varie de 45 à 50°. Comme finitions, le parquet en chevrons peut être teinté, huilé ou verni.

Le parquet blanchi

Simple, épuré et élégant, le parquet blanchi a été inspiré d’un esprit nordique reposant. Ultra tendance de nos jours, il s’invite parfaitement dans un salon, une chambre, et promet un effet à la fois lumineux et chaleureux. Ce style scandinave à caractère authentique est surtout apprécié pour son côté maison de vacances, mais vous pouvez très bien l’adopter dans une maison à Toulouse, à Nîmes… où que vous soyez !

Comme dans les pays du nord de l’Europe, le blanchiment du parquet se fait à l’aide d’un produit spécifique comme l’huile danoise Trip-Trap extra blanche, à appliquer après décapage, ponçage et nettoyage.

Le parquet effet bois naturel

Plus qu’un revêtement de sol, le parquet effet bois naturel se présente comme l’une des décorations scandinaves très à la mode. En effet, ce côté noble et naturel est très apprécié par les Nordiques. Aujourd’hui même, ce style intègre de plus en plus nos intérieurs.

Pour obtenir cet effet, il faudrait appliquer une huile incolore, un verni sur les lames brutes lors de sa fabrication. Quant aux finitions, l’application des huiles naturelles est recommandée, car elle participe aussi à sa protection. 

Le parquet vieilli

Vous aimez le charme d’un parquet ancien ? Alors, le parquet vieilli est fait pour vous. Il est tout à fait possible de retrouver l’aspect plus ancien, le ton mat… avec du parquet neuf. Après ponçage et dépoussiérage, il suffit d’appliquer un vieillisseur de bois qui aura pour effet de patiner le bois et ressortir le veinage. Vivement conseillé pour votre prochaine rénovation de salle de bain ou d’intérieur.

Les bois les plus utilisés pour un paquet massif vieilli sont le châtaignier, le chêne et l’ébène du fait de leur aspect plus sombre. Et, dans le choix d’un parquet vieilli, le style et la senteur des bois sont aussi à prendre en compte. En guise de finitions, vous pouvez le cirer, l’huiler ou le vitrifier comme le font la plupart des propriétaires.